Apprentissage de la propreté

par | Nov 9, 2017 | Éducation

Que vous adoptiez un chiot ou un chien adulte, la façon de procéder pour la propreté est la même.

Débutons par un sujet controversé: la cage ! Démystifions l’utilisation de la cage.

Elle est en quelque sorte la maison de votre chiot. Ce sera l’endroit où votre chiot pourra être en sécurité quand vous ne pourrez le surveiller.

La cage peut être comparée à une tanière. Dans la nature, sans l’intervention des humains, une chienne va chercher à protéger ses chiots des prédateurs, elle creusera un trou ou elle en trouvera un suffisamment grand pour mettre bas. Elle devra y laisser ses chiots lorsqu’elle ira chasser pour se nourrir et nourrir sa progéniture.

La cage a la même fonction, mais servira à protéger le chiot ou le chien adulte de son environnement. Si le chiot est laissé en liberté et qu’il détruit des objets (coussins, jouets, vêtements, souliers, mobilier), il pourrait se blesser. Il pourrait ingérer des choses qui peuvent le rendre malade ou bien nécessiter une intervention chirurgicale coûteuse pour lui sauver la vie. Un bon exemple, le chien qui mange de la bourre de coussin. Elle peut rester dans son estomac ou ses intestins, ce qui nécessitera une opération. Donc, la cage sert à veiller à la sécurité du chiot. Nous pouvons également faire des liens avec les bassinettes pour nos enfants. Les deux ont des barreaux! Est-ce que nous nous sentons mal de mettre nos enfants dans une bassinette? Bien sûr que non, puisque c’est pour les protéger. Pourquoi se sentir mal de protéger nos chiots ?

Donc, vous êtes occupé à préparer le souper, vous allez prendre votre douche, vous allez vous coucher pour la nuit et bien, le meilleur endroit pour votre chiot est sa cage. A chaque fois que vous ne pouvez surveiller votre chiot, il devrait être en sécurité dans sa cage. Il ne faut pas oublier que la cage est un endroit où le chien va se sentir en sécurité, donc éventuellement ce sera son lit, sa maison et il y retournera seul lorsqu’il aura besoin de solitude. A ce moment, il sera important d’éduquer tous les membres de votre famille à respecter la maison de leur chien.

La cage va également lui apprendre la propreté. En Effet, il devra se retenir et ne pas faire ses besoins à l’intérieur, puisque c’est son refuge. Généralement, les chiens n’aiment pas être pris avec leurs besoins. Dans une tanière, les chiots apprennent à se retenir pour ne pas mettre la fratrie en danger. Les excréments dégagent une odeur qui attire les prédateurs.

Je sais par expérience que certaines personnes vont opter pour une pièce comme la salle de bain parce que l’idée de mettre leur bébé en cage ne leur plaît pas. C’est trop grand pour cet apprentissage. Il y a trop de choses qui peuvent le mettre en danger. Tapis de bain, cadre de porte, fils électriques, meubles, etc. De plus, il aura beaucoup plus d’espace pour faire ses besoins dans un coin et se coucher dans l’autre.

Quand votre chiot est en dehors de sa cage (vous avez donc une entière surveillance de ses faits et gestes), vous devez le surveiller. S’il fait quelque chose qui vous déplaît ou qui n’est pas permis, une très bonne façon de le réprimander est de secouer une bouteille qui contient un fond de sous noirs, petites roches ou boulons en métal. De façon à le «saisir» dans son méfait. Il est important de le réprimander pendant qu’il produit le comportement indésirable, jamais après. Si vous avez manqué de timing, laisser faire. Ne pas parler quand nous le réprimandons, il doit penser que c’est seulement interdit. Si vous parlez, dites son nom ou bien seulement le mot ‘’non’’.

À l’intérieur :

Pour l’éducation à la propreté, il est important de sortir votre chiot aux 20-30 minutes pour qu’il ne fasse pas ses besoins à l’intérieur. Il doit apprendre à se retenir ! S’il vous démontre qu’il a envie, faites le patienter quelques secondes, minutes, selon son âge. S’il a de la difficulté à vous montrer qu’il veut aller faire ses besoins à l’extérieur, vous pouvez lui apprendre à sonner une cloche ou un grelot attaché à la poignée de la porte. Je préfère de loin la cloche, vous savez les cloches qu’on voit sur les comptoirs de réception ? Vous en trouverez dans les magasins d’articles de bureau. Vous prenez sa patte et vous le faites sonner la cloche avant chaque sortie. Une fois la cloche sonnée, vous lui donnez du «BON CHIEN» d’un ton enjoué et vous sortez dehors (beau temps, mauvais temps) avec votre chiot.

Une fois à l’extérieur :

Vous lui dites un commandement pour ses besoins. Ici, nous utilisons «toilette» pour les deux besoins. Aussitôt qu’il commence à faire son besoin, vous lui dites une fois de plus «toilette» et ensuite (la partie la plus drôle) «BON CHIEN, BON CHIEN, BON CHIEN» PENDANT TOUTE LA DURÉE DU BESOIN. Oui, oui! Prenez une bonne inspiration! Il faut que ce soit la fête! Plus vous allez lui montrer que c’est le party à l’extérieur, plus vite il apprendra la propreté.

Il se peut que si vous l’avez réprimandé à l’intérieur, qu’il soit gêné une fois à l’extérieur. Pas de panique ! Vous entrez à l’intérieur et vous le surveillez. Vous devrez retourner à l’extérieur quelques minutes plus tard.

Les seuls moments où je ne fais pas attendre le chiot avant de le sortir pour ses besoins c’est quand il a été dans sa cage pendant une longue période. Exemple: la nuit, pendant la période du travail, à l’épicerie. On ne peut demander l’impossible!

Bon apprentissage de la propreté!

Mélanie Paquette, éducateur canin
chenilmonpaq.com

Enter your details below and we will send you a link to join the community

You have Successfully Subscribed!